au creux de l'enfer

Au creux de l'enfer
Retour
More Info
En savoir plus
URBEX

AU CREUX DE L'ENFER

Passé, présent... mais quel sera le futur, son futur ?

Qui a bien pu vivre dans cet appartement ? Combien de familles ont vécu ici avant que ce lieu ne soit abandonné ?
Et ensuite... que s'est-il réellement passé ?
Ce sont toutes ces questions que je me suis posé lorsque j'enjambais ces objets qui se sont retrouvés par terre, dans ce lieu de vie en friche.
Je suis entré et j’ai parcouru les débris, les flaques d’eau, évité une chaussure qui a perdu sa paire, observé un aspirateur qui n’avait pas atteint le bout de la pièce.
On devine et imagine des moments en famille et des instants de refuge pour les squatteurs.
Chacun a redonné vie à ces pièces, ces objets. Chacun à leurs manières pour nous offrir un décor hypnotisant.



Son histoire

D'après les travaux de Grégoire de Tours, le martyr Saint Genès est décapité sur un rocher dans la vallée de la Durolle, nommé le « rocher de l’enfer ».
Une première fabrique venue s’installer à son pied est recensée. Il s’agit alors d’un rouet à émoudre les couteaux appartenant à un certain Jehan Ahon Florat, et qui est déjà en place en 1476
Pour en savoir plus cliquez sur l'image.



Chaque image de cette partie de mon site est disponible en tirage d'art numéroté en 7 exemplaires. N'hésitez pas à prendre contact par le formulaire ou par téléphone au 06.64.38.85.44.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.